Centre Dahlia

Le Centre Dahlia a vu le jour en 2006, dans un immeuble voisin de la Maison Olga. Afin de faciliter le passage des femmes à un logement autonome, il est pourvu de treize studios de transition supervisés.

 
 

 

 

 

Difficultés d’accès au logement

D’années en année, la demande pour de l’hébergement ne cesse d’augmenter. La rareté des logements à loyer modique dans la région montréalaise pousse de nombreuses femmes fragilisées vers la condition de sans-abri. Ce contexte rend aussi plus difficile la réintégration sociale.

Nous offrons une gamme de services complémentaires visant à favoriser, selon les capacités de chaque femme, leur accès à un logement supervisé ou autonome. Lorsqu’une participante s’estime psychologiquement et physiquement prête à faire ce pas, nous soutenons ses efforts et nous lui fournissons un appui pour :

    * La recherche active d’un logement (visites, négociations avec le locateur, etc.)
    * La gestion de son budget et le paiement du loyer
    * Le suivi de ses démarches

Une fois en logement, elle bénéficie d’un suivi aussi longtemps que nécessaire. Elle a toujours accès au Centre de jour, aux différentes activités et, en cas de besoin, aux places d’urgence du gîte de nuit.

Le retour à l’autonomie

Le soutien aux femmes en difficulté ne s’arrête pas à l’intérieur des murs de nos maisons. La rue des Femmes reste présente auprès d’elles, même après leur départ. L’accompagnement et le suivi dans la communauté s’imposent pour assurer des résultats durables de retour à l’autonomie et pour aider ces femmes à traverser les situations difficiles.

Fleur dans le jardin du Centre Dahlia, août 2011.